dimanche 19 novembre 2017

Mon smoothie lendemain de fête

Parfois les réveils sont joyeux. À peine un oeil ouvert, le pied est déjà posé par terre, le tablier enfilé par-dessus le pyjama et les casseroles chantent sur le feu. Et ce peut être à n'importe quelle heure. Parfois c'est plus difficile. L'oeil ne veut pas s'ouvrir, la tête est un peu en vrac. Même une fois les deux pieds au sol, l'atterrissage est compliqué. Ces matins-là les casseroles restent cachées au fond de leur tiroir, la cuisine est bien silencieuse. Aujourd'hui, j'ai plutôt vécu la deuxième sorte de matins. Couché trop tard et un peu trop alcoolisé, j'avais le cerveau culinaire déphasé et l'esprit embrumé. Dans ces cas-là il ne me reste qu'une solution: attraper quelques fruits pour un remède spécial lendemain de fête! Quand le cuisinier se remet d'une soirée arrosée, il se prépare un smoothie!

Préparation: 10 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 2 grands verres (je n'étais pas seul à fêter hier soir!)
- 1/2 ananas
- 2 citrons verts
- 1/2 banane
- 20 cl d'eau de coco
- 20g  de gingembre frais
- 1 rhizome de curcuma
- 2 pincées de curcuma en poudre

Prélevez et hachez la chair de l'ananas et pressez sur la peau pour récupérer tout le jus. Coupez la banane en rondelles. Pressez les deux citrons verts. Pelez et hachez le gingembre et le curcuma.

Placez tous les ingrédients dans le bol d'un blender. Mixez finement pendant 1 minute. 

Versez dans des verres. Saupoudrez de curcuma en poudre.

Sirotez et retournez vous allonger sur votre sofa!

samedi 18 novembre 2017

Mes tartelettes coco/curry

En cuisinier responsable que je suis, j'essaie de ne pas jeter. Ma nouvelle règle: tout ce qui rentre dans le frigo doit être cuisiné. C'est valable pour tous les produits frais mais aussi pour les restes. Contre le gaspi, je recycle souvent. C'est une de mes récré culinaires. Je prends vraiment ça comme un jeu. J'essaie même de convaincre mes copines d'en faire autant. Ainsi jeudi, j'ai suggéré à mon amie Raph de transformer ses Spätzles (pâtes alsaciennes)en samoussas au goût de carbonara! J'aime donner une seconde chance aux plats, les miens ou ceux des autres. Finis les petits restes qui moisissent au fond de leur boîte! Aujourd'hui, ils n'ont qu'à bien se tenir! La recette du jour est née d'un reste de pâte de mes Mince pies et d'un reste de mon curry d'automne. Quand le cuisinier recycle deux recettes, il en fait des tartelettes!

Préparation: 15 minutes (si vous recyclez, sinon ce sera plus long)

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 24 tartelettes:

- 1/2 recette de pâte végane (cf ma recette de Mince pies)
- 400 g de curry de légumes froid (ou de curry à base de viande)
- 1 oeuf
- 10 brins de coriandre
- beurre pour les moules
- 50 g de fromage râpé

Écrasez un peu les légumes du curry. Si vous utilisez un reste de curry à la viande, effilochez ou hachez la viande. Lavez, séchez et hachez la coriandre. Mélangez le tout dans un saladier. Cassez l'oeuf et mélangez intimement. 

Étalez la pâte finement sur votre plan de travail fariné. Découpez des disques de 7 cm de diamètre. Beurrez les alvéoles d'un moule à muffins (pour cela faites fondre le beurre au micro-onde et utilisez un pinceau de cuisine). Placez le moule au frais 5 minutes puis passez une deuxième couche de beurre et replacez au frais. Placez les disques de pâte dans les alvéoles.

Déposez une cuillère à soupe de garniture sur les fonds de pâte. Parsemez avec une pincée de fromage râpé. Placez au frais le temps de préchauffer votre four à 190ºC.
Enfournez et laissez cuire 30 minutes. Laissez refroidir un peu avant de vous jeter dessus. Et je vous préviens, ces petites tartes sont très addictives!!

Variante: ces petites tartes pourraient aussi servir à recycler un reste de blanquette ou de bourguignon. Dans ce cas, remplacez la coriandre par du persil, plus adapté aux plats tradi français!

vendredi 17 novembre 2017

Mes "mince pies" à moi

Et si cette année j'allais jeter un oeil ailleurs pour préparer Noël? Cet ailleurs ou plutôt ces ailleurs dont je vous parlais mercredi pour mon Curry végétarien. C'est vrai ça mais que mange-t-on en dehors de la France pour les fêtes? C'est sur cette question que j'ai ouvert les yeux ce matin, obsédé que j'étais depuis deux semaines par une recette qui finalement voit le jour aujourd'hui. Ces petites tourtes croisées sur la couverture d'un magazine ne me pas lâchaient pas. Si vous ne les connaissez pas, sachez qu'elles nous viennent de nos voisins anglais, garnies de fruits secs on les sert pendant les fêtes de Noël. Bien sûr il a fallu que je mette mon grain à moi dans la recette traditionnelle pour en proposer une version personnelle. Quand le cuisinier va voir ailleurs pour préparer son repas de Noël, il sent que ce n'est que le début d'un grand voyage culinaire.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 40 + 30 minutes

Ingrédients pour une quinzaine de mince pies:

Pour la pâte:
- 200 g de farine
- 100 g d'huile de coco très froide
- 50 ml d'eau très froide (environ)
- 10 g de sucre glace

Pour la garniture:
- 1 pomme Golden
- 3 poires bien mûres
- 35 g de raisins de corinthe 
- 50 g de cranberries séchées
- 60 g de noix de pécan
- 80 g de sucre muscovado (ou de cassonade)
- 2 oranges bio 
- 2 cuillères à soupe de lait végétal
- huile neutre pour les moules ou margarine végane

Préparation de la pâte. Placez la farine et l'huile dans la cuve de votre mixeur à lame. Mixez rapidement pour obtenir une sorte de sable. Ajoutez le sucre et mixez à peine, juste pour le mélanger. Versez l'eau petit à petit en mixant entre chaque ajout. Peu à peu la pâte se forme. Vous devez pouvoir former une boule homogène. La quantité d'eau est à ajuster. La pâte ne doit pas coller aux doigts ni être trop sèche. Quand une boule se forme, travaillez-la deux minutes sur votre plan de travail. Faites un disque avec la pâte. Enveloppez-le dans un film et placez-le au frigo pendant 1heure au moins.

Pendant ce temps, préparez la garniture. Pelez les fruits frais. Taillez leur chair en tout petits dés et placez-les dans un plat allant au four. Faites griller les noix de pécan quelques minutes dans un four préchauffé à 180ºC (attention, surveillez-les car elles brûlent très vite!), hachez-les grossièrement et ajoutez-les aux fruits. Ajoutez le sucre, les raisins secs et les cranberries. Prélevez le zeste d'une orange avec une râpe fine. Pressez les deux oranges. Ajoutez le tout dans le plat. Mélangez. Placez au four et laissez cuire 40 minutes environ à 180ºC, d'abord à couvert pendant 20 minutes(placez une feuille de papier alu sur le plat) puis à découvert. Vérifiez que les fruits sont cuits et que le jus est bien réduit. Laissez refroidir à température ambiante puis placez au frais.

Sortez la pâte du frigo. Prélevez-en les 2/3 et replacez le reste au frais. Étalez finement (2mm d'épaisseur) la pâte sur votre plan de travail fariné à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Découpez des disques de pâte avec en emporte-pièces de 9 cm de diamètre environ. Placez-les au fur et à mesure dans les alvéoles huilées d'un moule à muffins. Garnissez les pies avec une cuillère à soupe de farce. Placez le moule au frigo. Étalez la pâte restante de la même façon puis détaillez-y des disques de 7 cm de diamètre environ. Avec un emporte-pièces en forme d'étoile, découpez le centre des disques. Gardez les étoiles.

Sortez le moule du frigo. Placez les disques découpés sur la moitié des pies en soudant avec les doigts et les étoiles sur l'autre moitié . Badigeonnez les mince pies de lait végétal et faites-les cuire 30 minutes au four à 180ºC. Elles doivent être dorées dessus et dessous. Placez-les sur une grille et laissez refroidir. Il ne vous manque plus qu'un "Five O'clock tea" ou un "Hot chocolate" et vous voici transporté(e)s de l'autre côté de la Manche!

Remarque: 
Il va vous rester de la pâte. Ne la jetez pas. Rendez-vous plus tard pour la recycler!

jeudi 16 novembre 2017

Mes aumônières végétariennes

Bon c'est pas tout ça mais le temps file. Déjà le 16 novembre. Demain le 17 (et deux albums très attendus par moi sortent mais je sens que je m'égare). Plus qu'un mois et une semaine (donc 5 semaines si je compte bien) avant que l'on ne doive mettre les petits plats dans les grands pour recevoir amis ou famille car le gros bonhomme rouge va repointer son nez encore une fois et on ne va quand-même pas manger des ravioli en boîte pour l'occasion. Alors quand le cuisinier commence à penser à son repas de Noël et bien il recycle, il turbine, réfléchit et il prépare des aumônières végétariennes (qui peuvent convenir aussi aux carnivores mais je vous expliquerai ça plus tard). Une aumônière c'est un peu comme la pochette surprise de notre enfance... on se demande bien ce qu'on va y trouver. Et puis c'est joli. Ça fait toujours son petit effet. Et puis il n'y a pas que la dinde à Noël!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 + 15 + 15 minutes

Ingrédients pour 6 aumônières:
- 6 feuilles de brick
- 1 petit courge butternut (500g)
- 3 petits oignons
- 1 gousse d'ail
- 200 g de champignons de Paris (ou ceux que vous préférez)
- 100 g de feta
- 50 g de fromage râpé
- 50 g de châtaignes au naturel
- 2 cuillères à soupe rases de crème fraîche
- sel, poivre
- beurre
- huile d'olive

Pelez  et coupez la courge en petits cubes. Ôtez les graines et les filaments. Placez les morceaux sur une plaque. Pelez et émincez les oignons. Ajoutez-les sur la plaque. Salez, poivrez. Arrosez avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Mélangez. Enfournez dans un four préchauffé à 180ºC. Laissez cuire 30 minutes environ. Vérifiez la cuisson. Réservez.

Rincez et émincez les champignons (après en avoir ôté les pieds terreux). Pelez et hachez l'ail. Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle, faites-y revenir les champignons et l'ail pendant 7 à 8 minutes (ou le temps que l'eau de végétation se soit évaporée). Salez et poivrez en cours de cuisson. Ajoutez la crème fraîche. Laissez réduire sur feu vif. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez les châtaignes concassées et la courge. Mélangez et poursuivez la cuisson deux minutes. Laissez refroidir complètement.

Montage: faites fondre 25 g de beurre. Prenez une feuille de brick, posez-la sur une planche. Badigeonnez-la de beurre sur les deux faces. Déposez une bonne cuillère à soupe de farce à la courge. Ajoutez de la feta émiettée et un peu de fromage râpé. Fermez les aumônières et maintenez-les fermées avec de la ficelle de cuisine. Recommencez avec le reste des ingrédients. 

Placez les aumônières sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 15/20 minutes à 180ºC. À la sortie, coupez les ficelles. Servez avec une petite salade verte. Et voilà une jolie entrée Noëlienne!

Variante:
Pour ceux qui aiment bien un peu de viande dès l'entrée, ajoutez quelques lanières de jambon espagnol en même temps que la feta. 

mercredi 15 novembre 2017

Mon curry végétarien aux pois chiches croustillants

Quand le cuisinier rêve de voyage, il cuisine des plats d'ailleurs. Le problème c'est qu'il rêve souvent de voyage. Il aime partir. Et pas trop rentrer. Depuis toujours j'ai adoré les départs en vacances. Faire la valise, l'excitation de l'avant. Si je n'aime pas les aéroports (je préfère le train), en revanche j'aime fermer la porte de la maison et savoir que je m'en vais. J'ai toujours aimé partir. Depuis que j'ai découvert les voyages, j'ai tout le temps envie d'aller voir ailleurs ce qu'il s'y passe. Découvrir la vie des autres me fascine, me balader dans les rues d'autres pays me rend heureux. Manger dans la rue, faire les marchés , découvrir des ingrédients... Aaaah le bonheur! Le problème c'est revenir... Grrr je déteste le retour. Refaire la valise pour rentrer, défaire la valise, la ranger sans savoir quand elle ressortira. Alors quand je rentre, je n'ai qu'une seule envie: repartir...Parfois pour de vrai, parfois seulement dans ma cuisine à travers mes petits plats. Aujourd'hui, le cuisinier rêve d'Asie. Alors il a préparé un curry végétarien pour assouvir son envie d'ailleurs.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1/2 chou-fleur
- 500 g de patates douces
- 500  g de panais
- 8 petites pommes de terre (type rattes)
- 400 g de pois chiches en boîte
- 3 cuillères à café de curry
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre
- 2 cuillères à café de curcuma
- 1 pincée de piment 
- 1 litre de lait de coco
- sel poivre
- huile de coco

Pelez et coupez les patates douces et les panais en morceaux (pas trop petits). Détaillez le chou-fleur en petits bouquets. Rincez le tout ainsi que les pommes de terre coupées en deux). Mélangez les épices (sauf le curcuma et le piment) dans un bol avec 3 cuillères à café d'eau. Vous devez obtenir une pâte. Salez et poivrez. Égouttez et rincez les pois chiches.

Faites blanchir le chou-fleur dans un grand volume d'eau salée pendant 4 minutes. Égouttez et passez sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Faites revenir les patates douces dans une grande poêle ou un wok avec 1 cuillère à soupe d'huile de coco pendant 5 à 6 minutes sur feu vif en remuant constamment. Salez, poivrez. Réservez. Faites de même avec les panais. 

Dans la même poêle, chauffez une cuillère à soupe d'huile de coco, ajoutez la pâte de curry et mélangez pour qu'elle libère tous ses parfums. Versez alors le lait de coco petit à petit en mélangeant bien. Ajoutez les panais, les pommes de terre et les patates douces. Laissez mijoter à couvert sur feu doux pendant 30 minutes. Salez et poivrez en cours de cuisson. Quand les patates douces et panais sont cuits, ajoutez le chou-fleur et la moitié des pois chiches. Poursuivez la cuisson pendant 10 minutes à découvert. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Pendant ce temps-là, faites griller les pois chiches restants dans une petite poêle avec une cuillère à soupe d'huile de coco, saupoudrez-les de curcuma et de piment,  salez. Quand ils sont croustillants, coupez le feu. 

Servez le curry parsemé de pois chiches grillés.

lundi 13 novembre 2017

Ma pâte à tartiner choco/noisettes bis (recette filmée)


Les jours et les recettes passent et je me rends compte que je n'ai pas partagé ma 1ère recette filmée. Et pourtant j'en suis fier. C'est grâce à mon idole culinaire, le merveilleux Dorian que je dois cette expérience réalisée dans son salon entre trois chats et quelques ados. C'est Marie de Ripaille Tv qui a eu la patience et la bienveillance de m'épauler pour mes premiers pas! Entre stress et ingrédients, il nous fallu quelques heures pour mettre dans la boîte cette petite video.

Si vous avez une minute et deux secondes devant vous, je vous laisse le lien(cliquez sur la photo). J'espère que vous apprécierez!

pâte à tartiner choco/noisette

dimanche 12 novembre 2017

Mes galettes aux restes de purée

Une question souvent me revient quand j'ouvre mon frigo: mais qu'est ce que je pourrais bien faire de ça? Le "ça" en question allant du bout de gingembre oublié dans la porte au reste de légumes au fond d'une boîte en passant par trois carottes à moitié momifiées dans leur bac. Je suppose que comme moi vous gardez toujours les petits restes en les enfermant religieusement dans une boîte en vous disant "Je le finairai demain" ou "J'en ferai bien quelque chose dans les jours qui viennent". Et puis le temps passe et les restes restent. Pour lutter contre le jetage de tous les restes que l'on oublie, j'ai décidé de les recycler systématiquement. Tout ce qui rentre dans mon frigo doit en ressortir en plat ou en re-plat! Donc quand le cuisinier retrouve des restes de purée(s), il prépare des galettes parfaites pour le dîner (et aussi pour faire manger des légumes aux enfants sans qu'ils s'en rendent compte!)

Préparation : 10 minutes (si vous avez déjà la purée)

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 6 galettes:
- 250 g de restes de purée froide(pour c'était pommes de terre/brocolis)
- 20 g de fromage râpé
- 20 g de farine de maïs
- 1 oeuf
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1/2 cuillère à café de curry 
- poivre
- huile d'olive

Écrasez la purée avec une fourchette dans un saladier pour la détendre. Ajoutez l'oeuf. Mélangez intimement. Ajoutez la farine, les épices et le fromage. Mélangez à la spatule pour obtenir un tout lisse qui ne colle pas trop (sinon ajoutez un peu de farine). Poivrez. 

Formez des galettes égales en prélevant des portions de purée avec une cuillère à soupe. Humidifiez légèrement vos mains pour éviter que ça ne colle. Aplatissez-les un peu. 

Faites chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive dans une poêle. Déposez-y les galettes délicatement et laissez-les cuire 4 à 5 minutes de chaque côté. Elles doivent être dorées. Retournez-les avec une spatule. Épongez-les sur du papier absorbant. Servez sans attendre.

Si vous n'avez pas de purée, je vous donne ma recette: 
Faites cuire 1 brocolis et 400 g de pommes de  terre à la vapeur. Réduisez-les en purée en ajoutant 25 g de beurre et 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse. Salez et poivrez. Mangez-en une partie et pensez à en garder pour faire vos galettes.

Cette recette marche aussi avec de la purée de céleri (j'ai essayé car j'avais des restes de deux purées). 

Variantes
vous pouvez remplacer le comté par du fromage de chèvre. 
Vous pouvez ajouter des herbes à la place des épices.

samedi 11 novembre 2017

Ma confiture de poire/chocolat

Quand le cuisinier confiture, il a parfois de bonnes idées. Les confitures sont devenues en quelques années une de mes passions culinaires. J'en fais dès que j'ai trois minutes (enfin un peu plus parce que quand-même ça prend du temps). Je suis les fruits de saison, attendant certains avec une impatience proche de celle d'un enfant qui attend le Père Nono, espérant que d'autres dureront assez de temps pour que j'aie le temps de les confiturer. Mes placards débordent de confitures en tout genre. La liste est longue et continue à s'allonger car j'ai sans arrêt de nouvelles envies. Comme je l'ai déjà dit, peut-être qu'un jour Nicolas le Cuisinier deviendra Nicolas le Confiturier... Aujourd'hui, ma nouvelle idée: faire une confiture de poire avec du chocolat. Mais comme j'aime compliquer les choses, je voulais conserver la couleur de la poire sans l'altérer avec celle du chocolat. Brain storming entre deux pots pour finalement trouver LA solution: le grué. Si vous ne le connaissez pas, le grué c'est l'éclat de fèves de cacao torréfiées. Aussitôt pensé, aussitôt essayé! Cette nouvelle idée a ouvert les vannes à d'autres qui sont en train de prendre possession de mon cerveau. Je vais devoir ouvrir une boutique pour caser toutes ces créations!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 25 minutes

Repos: une nuit

Ingrédients pour 3 ou 4 pots:
- 1,3 kg de poires mûres à point
- 600 g de sucre
- le jus d'un citron
- 40 g de grué 

Jour 1:
Pelez les poires. Ôtez-en le coeur et les pépins. Coupez la chair en petits dés. Placez-les dans un saladier. Ajoutez le sucre, le jus de citron et le grué. Mélangez avec une cuillère en bois. Couvrez de film alimentaire et oubliez au frigo jusqu'au lendemain.

Jour 2:
Lavez les pots et les couvercles. Remplissez-les d'eau et placez-les sur une plaque allant au four. Enfournez à 100ºC et laissez stériliser 30 minutes. Videz-les et retournez-les sur un linge propre. 
Placez une petite assiette au congélo. Préparez votre matériel de confiture: une assiette, une écumoire, une petite cuillère, une cuillère en bois et une louche.

Versez le contenu du saladier dans une grande casserole. Portez le tout à ébullition sur feu vif. Dès le premier bouillon, baissez le feu. Laissez cuire 25 minutes en remuant souvent avec la cuillère en bois. Écumez la mousse qui se forme. Pour vérifier la cuisson, faites couler une goutte de confiture sur l'assiette glacée, si elle se fige aussitôt c'est cuit, sinon il faut prolonger la cuisson de quelques minutes. Dès que la confiture est prête, versez-la dans un pot avec la louche. Fermez et retournez le pot aussitôt. Renouveler l'opération avec les autres pots. Laissez-les refroidir complètement la tête en bas. Maintenant vous pouvez les ranger dans vos placards!

vendredi 10 novembre 2017

Mes tartines chèvre/pommes de terre

Quand le cuisinier fait le tour des cuisines, il ouvre des placards, des frigos à la recherche d'ingrédients pour faire quelques recettes à partager entre amis ou en famille. À force de passer de maison en maison, j'ai pris l'habitude de me sentir chez moi dans n'importe quelle cuisine en un tour de spatule. Je n'ai même plus besoin de beaucoup de matériel, je m'adapte à ce que je trouve.  J'aime fouiller pour découvrir le petit machin qui me donnera une idée. Ma tartine chèvre/pommes de terre est née de cette recherche. Un lundi dans la cuisine de ma cousine, un petit contre-temps hospitalier a contrarié nos plans de cueillette de champignons, il a fallu improviser un déjeuner rapide. Ouvrir le frigo, attraper une boîte de ci, un pot de ça et en route! Aujourd'hui, je cuisine les restes pour un déjeuner sur le pouce. Quand le cuisinier squatte le frigo des autres parfois ça donne ça!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 2 grandes tartines:
- 1/2 baguette
- 10 petites pommes de terre cuites (type ratte)
- 1 crottin de chèvre
- 2 tranches de jambon blanc (facultatif)
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 2 cuillères à café de moutarde forte
- 3 cuillères à soupe de comté râpé
- 4 branches de thym frais
- 2 cuillères à café de miel liquide (pas trop fort)
- sel, poivre

Rincez le thym. Détaillez le jambon en fines lanières. Coupez le crottin de chèvre en très fines tranches.

Si vous n'avez pas de pommes de terre déjà cuites, brossez-les sour le robinet, plongez-les dans une casserole d'eau froide. Portez à ébullition et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Égouttez-les et laissez-les refroidir complètement. Pelez-les et coupez-les en tranches.

Dans une tasse, mélangez la crème et la moutarde. Salez, poivrez. Coupez la 1/2 baguette en deux dans le sens de la longueur. Badigeonnez chaque moitié avec le mélange précédent. Déposez les tranches de pommes de terre par-dessus, ajoutez une pincée de sel et de poivre. Parsemez de comté et de jambon. Terminez par quelques tranches de crottin. Arrosez de miel. Donnez un tour de moulin à poivre. 

Faites gratiner vos tartines sous le grill du four pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit doré. Parsemez de thym quand les tartines sont prêtes. Une petite salade d'endives et à table!

mercredi 8 novembre 2017

Mon hachis parmentier végétarien

Quand le cuisinier revient bredouille de la chasse aux champignons, il court en acheter pour réaliser sa nouvelle recette obsessionnelle. Et pourtant c'était bien parti. Les bottes aux pieds, le panier à la main, le guide des bons et des mauvais champignons dans la poche, le soleil, le ciel bleu, l'envie de ramasser des champignons, une première pour moi. Et puis rien, pas un qui soit comestible. Des pas bons, j'en ai vu des dizaines. Mais pas un seul mangeable à se mettre sous la dent. C'est donc les pieds traînants, les bras ballants et le panier vide que je suis revenu dans ma cuisine, déçu de ne pouvoir cuisiner les champignons sauvages que j'avais imaginés. Pas le choix alors, courir chez l'épicier pour lui acheter mon ingrédient essentiel. J'ai finalement pu faire ma recette obsessionnelle, elle qui me suivait depuis deux semaines. Un hachis parmentier végétarien pour les sans viande. Un hachis de fête, que je verrais bien accompagner la dinde traditionnelle dans les repas carnivores. Bref un plat pour tout le monde!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes en tout

Ingrédients pour 4 personnes:
- 750 g de céleri rave (poids non épluché)
- 500 g de pommes de terre
- 500 g de champignons (de Paris, girolles, trompettes de la mort, cèpes, faites-vous plaisir!)
- 100 g de châtaignes en conserve 
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 10 cl de crème liquide
- 40 g de beurre + un peu pour les plats
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 4 branches de thym frais
- sel, poivre

Faites cuire les pommes de terre (sans les peler) à la vapeur jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Laissez-les refroidir avant de leur ôter la peau. Pelez et coupez le céleri en morceaux. Faites-le cuire à la vapeur également jusqu'à ce qu'il s'écrase facilement. Placez-le dans un saladier. Ajoutez les pommes de terre. Ajoutez le beurre et la crème. Écrasez le tout pour obtenir une purée lisse. Salez et poivrez. Réservez.

Hachez grossièrement les châtaignes. Rincez les champignons (en faisant attention aux petites feuilles ou brindilles qui peuvent être cachées au milieu). Coupez les plus gros en lamelles. Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail et faites-les suer dans une poêle avec 1 cuillère d'huile, sur feu modéré pendant 5 minutes. Ajoutez les champignons. Faites-les cuire pendant 10 bonnes minutes sur feu vif pour qu'ils rendent leur eau de végétation et que celle-ci s'évapore. Salez et poivrez en cours de cuisson. Ajoutez les châtaignes et poursuivez la cuisson 2 minutes.

Beurrez des ramequins/ des plats à gratin individuels (ou un grand). Versez-y les champignons. Recouvrez de purée. Dessinez des sillons avec les dents d'une fourchette. Déposez quelques noisettes de beurre sur le dessus et faites gratiner quelques minutes sous le grill de votre four. 

C'est prêt!

Astuce
préparez ce hachis à l'avance et passez-le sous le grill quelques minutes avant de le servir

Variante
pour un plat plus savoureux encore, parsemez le hachis de comté râpé