samedi 26 mai 2018

Mon mille-feuille pomme/fenouil/avocat

À la question, qu'emporteriez-vous sur une île déserte? Chacun a sa réponse. Pour moi c'est simple et évident: un four avec un groupe électrogène car oui le four est mon moyen de cuisson préféré. Je l'utilise presque tous les jours. Même quand le thermomètre dépasse les 30ºC, le four est en action, faisant de ma cuisine un sauna dans lequel je me liquéfie. Le four est mon allié pour les légumes (miam les légumes rôtis!), les confitures (pour la stérilisation) et bien sûr les gâteaux, les tartes en tout genre. Alors quand il tombe en panne, c'est un peu panique à bord. Heureusement, j'ai de la ressource. Quand le cuisinier se retrouve sans four, il prépare des mille-feuilles pomme/fenouil/avocat.

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 beau bulbe de fenouil
- 1 pomme Grany Smith bio
- 1 avocat mûr à point
- 12 pousses d'épinards
- 6 cerneaux de noix
- un petit morceau de parmesan
- huile d'olive
- vinaigre de noix
- moutarde forte (j'ai utilisé la moutarde Maille aux noix) 
- jus d'un citron
- sel, poivre

Préparez la sauce: mélangez une grosse cuillère à café de moutarde avec 1 bonne cuillère à soupe de vinaigre. Versez l'huile tout en fouettant pour obtenir une vinaigrette assez épaisse. Salez, poivrez à votre goût.

Concassez les noix. Lavez et séchez le fenouil et la pomme. Évidez la pomme, ôtez la première couche du fenouil (gardez les pluches pour la déco). Taillez-les ensuite en fines tranches avec un bon couteau ou une mandoline, laissez-les tremper dans un saladier d'eau citronnée. Pelez et dénoyautez l'avocat, citronnez-le puis détaillez-le en fines lamelles. Rincez et séchez les pousses d'épinards. Coupez le parmesan en copeaux.

Égouttez la pomme et le fenouil, séchez-les avec du papier absorbant. Dans une assiette, alternez les tranches de pomme, fenouil et avocat en intercalant du parmesan et des pousses d'épinards. Parsemez de noix et arrosez de sauce. Décorez de pluches de fenouil.

Servez aussitôt.

vendredi 25 mai 2018

Mes tartines tomate/mozza

La cuisine est ma passion, je ne vous apprends rien si vous me suivez un peu (ou beaucoup ou plus si affinités). Je vais souvent me coucher avec une grosse pile de livres ou de revues pour chercher des idées, comme d'autres s'en vont compter des moutons. Le matin, je me lève tôt et vais voir sur internet des idées comme ça pour voir ce que font les autres. Le reste de la journée, je cuisine, je photographie, je fais le marché (ou parfois les marchés car je ne trouve pas tout au même endroit) et je pense à mes recettes à venir. Je peux facilement passer 8 ou 9 heures par jour avec tout ça. Le temps passe en volant. Parfois après une grosse journée de recherche culinaire, de recettes techniques ou de photos récalcitrantes, je finis à plat. Et c'est en général l'heure où je me rends compte que je n'ai rien préparé pour le dîner. Quand il me reste un peu d'énergie, je m'y colle et c'est reparti pour un tour. Et parfois, j'ai juste envie de m'écrouler sur le sofa en grignotant un truc rapide. Quand le cuisinier a la flemme, il prépare des tartines tomate/mozza!

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 4 cuillères à soupe de sauce tomate ( j'ai utilisé ma Sauce tomate à moi)
- 2 grandes tranches de pain de campagne
- 1 boule de mozzarella 
- 2 tomates
- 4 tomates confites
- 2 pincées d'origan
- 10 feuilles de basilic
- 1 morceau de parmesan
- huile d'olive
- sel, poivre

Égouttez et séchez la mozza puis coupez-la en dés. Lavez, séchez les tomates, détaillez-les en rondelles. Rincez les feuilles de basilic et posez-les sur du papier absorbant. Hachez les tomates confites. 

Étalez la sauce tomate sur les tranches de pain. Râpez le parmesan par-dessus. Déposez les rondelles de tomates. Parsemez de tomates confites. Saupoudrez d'origan. Recouvrez de mozza. Donnez un tour de moulin à poivre et ajoutez une pincée de sel. 

Faites cuire 15 minutes au four à 180ºC puis 5 minutes sous le grill pour que la mozza gratine bien. 

À la sortie, arrosez d'un trait d'huile d'olive, décorez avec des feuilles de basilic.

jeudi 24 mai 2018

Mon cheesecake japonais au matcha

Quand l'obsession ne me quitte pas (aucun rapport avec Jacques Brel), les recettes viennent me chatouiller la nuit. Du coup je ne dors que d'un oeil. Je me réveille avant que ça sonne. Je ne pense qu'à ça. Quoi que je fasse, la recette me suit, me poursuit. Je la trouve dans toutes mes idées, quoi que je cuisine, elle est là tapie dans l'ombre d'un pot d'épices, au fond de mon sac de courses, entre les pages de mon roman de chevet (cf "La trilogie berlinoise"). Entre les nuits à mal dormir et les réveils aux aurores, je me traîne, je me perds, je m'envole vers d'autres contrées, je déconnecte entre deux photos, je me projette sur le moment tant attendu où je pourrai me lancer dans LA recette du moment. J'en perds les moyens, mes mains laissent échapper des objets (bilan casse du jour: un pot de fleurs, un plat à gratin et un verre!). Aujourd'hui, il était temps de faire quelque chose! Quand le cuisinier a la tête dans les nuages, il en fait un dessert: un cheesecake japonais au matcha. Goûtez-y, vous verrez c'est ultra moelleux!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h

Votre meilleur ami pour la recette: un moule à charnières

Ingrédients pour un moule de 23 cm de diamètre: 
- 260 g de fromage type Philadelphia
- 160 g de sucre
- 60 g de beurre + un peu pour le moule
- 100 ml de lait 
- 6 oeufs jaunes et blancs séparés
- 90 g de farine
- 30 g de maizena
- 1 pincée de sel
- 10 g de thé matcha
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- sucre glace pour le service

Beurrez votre moule. Découpez des bandes de papier sulfurisé 5 cm plus grandes que la hauteur du moule et collez-les à l'intérieur. Enveloppez-la base du moule de papier alu, il faut plusieurs couches.

Placez le fromage, le beurre et le lait dans une casserole. Portez sur feu modéré quelques minutes, le temps que le beurre et le fromage fondent. Versez le tout dans un grand saladier. Fouettez pour obtenir un mélange bien lisse. 

Tamisez la farine avec le thé et le sel et ajoutez-les dans le saladier précédent et mélangez avec un fouet. Ajoutez 50 g de sucre puis les jaunes d'oeufs. Fouettez énergiquement pendant 2 minutes. L'appareil ne doit pas avoir de grumeaux. 

Préparation de la meringue: Battez les blancs d'oeufs en neige ferme. Quand ils sont presque prêts, ajoutez 1/3 du sucre restant et continuez à fouettez. Ajoutez ce qui reste de sucre en deux fois. La meringue doit être bien brillante et ferme. Prélevez-en une cuillère à soupe et incorporez-la dans le mélange au fromage avec une spatule. Ajoutez le reste en trois fois en soulevant bien la pâte. Versez alors l'appareil dans votre moule. Placez-le ensuite dans un grand plat ou alors sur votre lèche-frites. Versez-y de l'eau chaude (d'où le papier alu sur le moule pour s'assurer que l'eau n'y rentre pas). 

Faites cuire 1 heure dans votre four préchauffé à 150ºC. J'ai utilisé la fonction chaleur tournante. Quand le temps de cuisson est écoulé, laissez le gâteau dans le four éteint pendant 30 minutes avant de le sortir. Ôtez le papier alu, la charnière et le papier sulfu. Laissez refroidir complètement votre cheesecake à température ambiante avant de le placer au frigo. Quand il est froid, saupoudrez-le de sucre glace.

J'ai servi le cheesecake avec une compote rhubarbe/framboises: 
- 230 g de rhubarbe lavée, séchée et coupée en morceaux
- 125 g de framboises rincées 
- 50 g de sucre (ou plus si vous n'êtes pas trop de l'acidité)
Placez le tout dans une casserole. Portez sur feu modéré et laissez cuire 15 minutes en remuant souvent. Laissez refroidir. C'est prêt!

mercredi 23 mai 2018

Mes artichauts rôtis

Ma tête est comme la météo de Barcelone cette année: changeante! Un jour c'est grand soleil et super ciel bleu, le lendemain c'est froid polaire et pluie, un autre encore c'est nuages à perte de vue. En 24h je peux passer de l'hiver à l'été indépendamment du temps qu'il fait. Entre un projet que je tarde à monter et des remises en question quotidiennes, j'ai la tête qui fait du yoyo. Quand tout va bien, les légumes sont mes amis et ma créativité est au taquet. Quand les idées nuageuses prennent le contrôle, c'est souvent la douceur qui est au menu dans ma cuisine et les desserts apparaissent en même temps que les tablettes de chocolat disparaissent! Pas facile tous les jours la reconversion! Quand le cuisinier a la tête dans les choux, il prépare des artichauts rôtis!

Préparation: 20 minutes

Cuisson:30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 12 petits artichauts (pas les gros de Bretagne)
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail
- 5 branches de thym frais
- 30 g de parmesan
- 1 citron
- sel, poivre

Ôtez les feuilles dures des artichauts, quand vous arrivez aux tendres, arrêtez. Coupez les tiges à ras du coeur et ôtez ce qu'il reste de peau vert foncé. Coupez le haut des feuilles restantes. Citronnez les artichauts au fur et à mesure, plongez-les en suivant dans un grand saladier d'eau froide mélangée avec le jus d'un demi-citron.

Dans un autre saladier, mélangez le thym effeuillé, la gousse d'ail pelée et hachée, l'huile d'olive. Assaisonnez à votre goût.

Égouttez les artichauts et retournez-les sur du papier absorbant. Laissez-les reposer 5 minutes puis coupez-les en deux. Ajoutez-les dans le saladier avec l'huile. Mélangez le tout. 

Placez les moitiés d'artichauts sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et laissez cuire 30 minutes à 180ºC. Environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, parsemez les artichauts de parmesan et faites gratiner.

Servez vos artichauts bien chauds.

lundi 21 mai 2018

Mes asperges rôties au sarrasin

Je me souviens d'un temps qui chaque fois est plus lointain, un temps où je vivais encore avec mes parents. Mon père était aux commandes de la cuisine le dimanche et les jours fériés. Ma mère gérait le reste de la semaine. Quand c'était au tour de mon père de cuisiner, il nous faisait le tour des recettes traditionnelles de sa cuisine. En hiver, pot-au-feu, bourguignon, poule au pot... En été, lapin en ragout, rôtis de toutes sortes, barbecue... Et puis parfois il revenait du marché avec un sourire jusqu'aux oreilles en levant le poing triomphalement (bon j'exagère un peu) "J'ai trouvé des asperges!"Pour lui c'était jour de fête car il adore ça. Invariablement les asperges étaient servies bouillies avec une vinaigrette. Pas de quoi me relever la nuit mais j'aimais bien quand-même. Depuis que je vis à Barcelone, j'ai découvert les asperges vertes et j'en suis devenu assez fan! Alors quand Dolors arrive avec les siennes sous le bras, c'est à mon tour de crier "J'ai trouvé des asperges"...même si je suis le seul à m'extasier. Et oui aujourd'hui, je reste dans la thématique du vert! Quand le cuisinier assume son côté vert, il prépare des asperges rôties au sarrasin.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 750 g d'asperges
- 1 gros oignon frais (ou 2 moyens)
- 100 g de poitrine fumée en tranches un peu épaisses
- 250 g de tomates cerises
- 125 g de sarrasin
- 4 oeufs
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les asperges et les tomates. Pelez et émincez l'oignon. Détaillez la poitrine en fins lardons. Ôtez la partie dure des asperges et placez ce qui reste directement sur une plaque. Ajoutez les tomates, les lardons et l'oignon.  Arrosez le tout d'huile d'olive (soyez généreux). Assaisonnez selon votre goût. Faites cuire 25 minutes à 180ºC en remuant deux ou trois en cours de cuisson. Les lardons doivent être croustillants et les tomates tendres.

Pendant ce temps, rincez le sarrasin. Plongez-le dans une casserole d'eau bouillante salée et faites-le cuire 8 minutes. Égouttez-le bien. Passez-le ensuite dans une poêle arrosez d'un filet d'huile d'olive et faites-le sauter pendant 5 minutes en remuant constamment. Poivrez généreusement. Réservez.

Faites cuire les oeufs mollets en les plongeant dans une casserole d'eau bouillante. Ils cuisent 6 minutes à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les puis rafraîchissez-les avant les écaler. 

Répartissez le mélange asperges, tomates, oignon dans des assiettes. Parsemez de sarrasin. Ajoutez 1 oeuf coupé en deux. Servez sans attendre.

samedi 19 mai 2018

Mes chia puddings au matcha et aux cerises


Le printemps est officiellement arrivé à Barcelone. J'en veux pour preuve l'étalage de Dolors qui a vu apparaître les fraises et les cerises depuis une semaine. Je les attendais avec une impatience non dissimulée. Chaque année, je guette les fruits rouges  de ma marchande préférée. J'imagine déjà les pots de confitures que je vais en faire. Et cette année, je mets même à les imaginer en desserts moi qui pourtant ne suis pas très sucré. Et puis rouge ça change du vert qui a pris possession de ma cuisine depuis pas mal de temps. Seulement voilà, le vert n'est pas du genre à laisser sa place. Si d'autres couleurs ont fait une apparition furtive dans mes assiettes, le vert est toujours là, tapi dans l'ombre d'une poêle ou d'un saladier. Et il revient quand je ne m'y attends pas. Il est notamment venu me chatouiller le cerveau hier soir, très tard pour me donner envie d'un nouveau dessert. Quand le cuisinier met du vert même dans son dessert, il prépare des chia puddings au matcha et aux cerises.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 15 minutes

Repos: 1 nuit

Ingrédients pour 4 personnes:
- 330 g de lait de riz à la noix de coco
- 250 g de cerises
- 45 g de graines de chia
- 20 g de sirop d'érable
- 30 g de sucre
- 10 g de thé matcha
- 1 cuillère à soupe de jus de citron

- copeaux de noix de coco, graines de courge, sésame, fruits frais pour la déco

Rincez et dénoyautez les cerises. Placez-les dans une casserole avec le sucre et le jus de citron. Faites cuire pendant 15 minutes en remuant souvent sur feu assez vif, le tout doit devenir sirupeux. Laissez refroidir quelques minutes.

Mélangez le lait, le sirop d'érable dans un saladier. Ajoutez les graines de chia et mélangez à nouveau. Délayez le thé dans un petit bol avec 1cuillère à soupe d'eau chaude puis incorporez-le au mélange précédent.

Répartissez la compote de cerises dans des ramequins. Versez le mélange lait/chia par dessus. Placez au frais jusqu'au lendemain.

Au moment de servir, ajoutez au choix un ou plusieurs toppings suivants: quelques copeaux de noix de coco, des graines de courge, une pincée de graines de sésame, des fruits frais ... Comme je ne sais pas choisir, j'ai mis un peu de tout!

vendredi 18 mai 2018

Ma salade de haricots blancs...et petits pois

Je l'entendais déjà me dire "Quoi? Encore des petits pois?" Mr R est parfois amusé par mes obsessions culinaires et parfois il sature. S'il accepte mon côté respect des produits de saison, parfois il aimerait que je fasse des entorses à la règle. C'est vrai que les petits pois sont souvent invités dans ma cuisine depuis quelques semaines. Mais que faire quand on en voit partout et qu'en plus on adore ça? En ce moment quand je vais voir Dolors, elle a des petits pois, des asperges, des artichauts et des épinards. Pas de fantaisie. Et avec les mêmes produits chaque semaine, je dois trouver de nouvelles recettes. Alors oui encore des petits pois! Mais dans une nouvelle association! Et il y en aura encore...et encore car je fais des réserves au congélateur pour quand il n'y en aura plus sur le marché! Avec les petits pois, le vert reprend sa place de couleur du moment! Quand le cuisinier remet du vert partout, il prépare une salade de haricots blancs et petits pois!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 2 à 4 personnes:
- 400 g de haricots blancs en boîte (poids égoutté)
- 1 gros oignon frais
- 150 g de petits pois frais écossés 
- 60 g de quinoa noir
- 1/2 citron confit
- 1 bouquet de coriandre
- 90 g de magret de canard séché
- huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de graines de tournesol décortiquées (non salées)
- sel, poivre
- 1 pincée de piment

Pelez l'oignon. Faites-le revenir avec un filet d'huile dans une poêle, pendant 5 minutes sur feu modéré. Réservez. Plongez les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée. Laissez-les cuire 5 minutes avant de les égoutter et de les rafraîchir. Faites cuire le quinoa en respectant les instructions sur le paquet. 

Hachez la peau du citron confit (jetez la chair). Lavez, séchez et hachez la coriandre. Émincez les tranches de canard en lanières. Égouttez et rincez les haricots. Placez-les dans un saladier. Ajoutez les autres ingrédients. Mélangez délicatement. Arrosez d'huile d'olive. Assaisonnez (sel, poivre, piment) à votre goût. 


jeudi 17 mai 2018

Mes 1000 feuilles petits pois/carottes

Aujourd'hui, allez savoir pourquoi, je repense à la cantoche! Les grandes tables, les numéros au fond des verres (et à l'époque c'était cool d'avoir 40...), les repas en collectivité, les bon plats (les frites forcément) et les moins bons (la brandade de morue...j'en ai encore des frissons). Les fous-rires avec les copains et les copines, l'insouciance, la vie devant soi (tiens ça me rappelle un titre...). Maintenant la cantine, je ne fais qu'y passer pour emmener mes petits monstres manger. Parfois je goûte un truc du bout des lèvres mais j'avoue que ça ne fait plus rêver. Aujourd'hui, je crois que je préfèrerais sauter un repas plutôt que de devoir retourner à la cantine. Quand le cuisinier revisite les petits pois/ carottes de la cantoche, il en fait des 1000 feuilles.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 200 g de petits pois écossés 
- 400 g de carottes
- 1/2 citron confit
- des petites feuilles de menthe
- 1 cuillère à café de ras-el-hanout
- 3 feuilles de brick
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et rincez les carottes. Faites-les cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Réduisez-les en purée. Salez, poivrez. Faites-la ensuite sécher dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 bonnes minutes. Ajoutez le ras-el-hanout en cours de cuisson. Réservez.

Plongez les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée. Laissez-les cuire 6 minutes avant de les égoutter. Mixez-les avec un mixeur plongeant. Ajoutez une cuillère à soupe d'huile. Assaisonnez à votre goût. Hachez la peau du citron confit (jetez la chair) et ajoutez-la aux petits pois. Mélangez avec une spatule. 

Lavez et séchez la menthe. Coupez les feuilles de brick en petits rectangles de 3x 4 cm environ. Badigeonnez-les d'huile d'olive avec un pinceau sur les deux faces. Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Salez et poivrez. Recouvrez d'une feuille de papier sulfu et posez une plaque ou un plat par-dessus. Faites cuire 7 à 8 minutes à 180ºC. Vérifiez la cuisson, les rectangles doivent être dorés et très croustillants. 

Montage à faire au dernier moment: sur un rectangle ajoutez un peu de purée de petits pois. Déposez une feuille de menthe. Recouvrez avec un rectangle de pâte. Ajoutez de la purée de carottes. Terminez par de la feuille de brick. 

Dégustez sans attendre pour que les 1000 feuilles soient bien croustillants!

mercredi 16 mai 2018

Ma salade de pois chiches/carottes

Les idées passent, arrivent, restent, s'envolent, s'installent, m'obsèdent, me réveillent la nuit, me tiennent éveillé le soir, me font faire des km à la recherche de THE ingrédient, me font remplir des pages et des pages de cahiers de cuisine, me font travailler parfois 8h d'affilée sans pause, m'amusent mais surtout les idées changent. Tous les jours de nouvelles. Parfois je me demande si le flot est infini ou bien si un jour la source sera tarie. Certains jours, j'ai tellement d'idées que je me dis que deux vies n'y suffiront pas. La magie pour le moment c'est qu'une idée chasse l'autre. parfois quand l'autre est réalisée mais parfois c'est pendant la réalisation que le changement s'opère. Quand le cuisinier change d'avis en cours de route, il abandonne ses betteraves et prépare une salade de pois chiches/carottes.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 600 g de pois chiches (poids égoutté)
- 1 belle pomme de terre (environ 200g)
- 10 carottes moyennes
- 3 gousses d'ail tendre (si vous n'en trouvez pas, remplacez par un gros oignon frais)
- 1 gros oignon frais
- 50 g de noix de cajou
- 2 cuillères à soupe de raisins de Corinthe
- 1 cuillère à café de garam masala
- 2 cuillères à café de curry
- 2 cuillères à café de curcuma
- 2 cuillères à soupe de jus de citron
- 1 pincée de piment
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez les pois chiches plusieurs fois et laissez-les bien s'égoutter. Prélevez-en 200g et faites-les revenir sur feu vif dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile. Salez, poivrez et ajoutez une cuillère à café de curcuma et une de curry. Ils doivent devenir croustillants. Comptez environ 5 bonnes minutes de cuisson, s'ils attachent ajoutez de l'huile. Attention ils sautent, donc couvrez! Réservez. Faites ensuite revenir les noix de cajou avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Égouttez sur du papier absorbant puis hachez-les grossièrement.

Pelez les carottes, la pomme de terre, l'ail et l'oignon. Lavez et égouttez le tout. Coupez les carottes et la pomme de terre en petits dés. Faites-les revenir séparément à la poêle avec de l'huile d'olive sur feu vif. La pomme de terre doit être dorée et tendre, saupoudrez-la de garam masala en cours de cuisson et assaisonnez. Faites ensuite revenir les carottes. Elles doivent être cuites mais encore un peu croquantes. Salez, poivrez et ajoutez le curry avec le curcuma restants. Hachez l'oignon et l'ail. Faites-les revenir avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides. Ajoutez alors les carottes, la pomme de terre et les pois chiches grillés. Mélangez pendant une minute. Réservez.

Placez le tout dans un saladier. Ajoutez les pois chiches restants, les noix de cajou et les raisins de Corinthe. Versez le jus de citron et une cuillère à soupe d'huile d'olive. Mélangez. Servez!

lundi 14 mai 2018

Mes petits cakes matcha/rhubarbe

Je ne sais pas ce qui m'arrive en ce moment mais toutes les recettes qui me viennent à la tête sont sucrées. Les légumes ne m'inspirent pas. Overdose de vert. Trop de petits pois, d'asperges ou d'épinards. Ma cuisine réclame des desserts. Et elle est servie. Pourtant je ne suis pas très pâtissier dans l'âme. Ce n'est pas pour rien si je m'appelle Nicolas le Cuisinier. Si les gâteaux étaient ma grande passion, je serais Nicolas le Pâtissier. Est-ce l'arrivée de mes fruits fétiches (fraises et rhubarbe) qui me font tomber dans la gourmandise? Est-ce la météo yoyotante qui donne envie de réconfort? Est-ce que c'est Dorian qui me répète souvent que je dois faire des gâteaux? Le mystère reste entier. Mais le résultat est là: les douceurs se suivent et ne ressemblent pas... Quand le cuisinier devient super gourmand, il prépare encore un dessert: petits cakes matcha/rhubarbe.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 8 petits cakes:
- 260 g de rhubarbe
- 35 d'amandes effilées
- 160 g de sucre
- 110 g de beurre mou
- 3 oeufs
- 60 g de yaourt nature
- 125 g de farine
- 125 g de poudre d'amande
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 15 g de thé matcha
- 1 sachet de levure
- 1 pincée de fleur de sel

Faites dorer 25 g d'amandes effilées quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Lavez et séchez la rhubarbe. Coupez-la en cubes pas trop petits en ôtant les fils. Faites-les revenir dans une poêle avec 40 g de sucre sur feu assez vif pendant 5 minutes, pas plus sinon la rhubarbe va fondre comme neige au soleil. Laissez refroidir.

Fouettez le beurre et le sucre dans un saladier pendant 3 minutes jusqu'à ce que le mélange soit bien crémeux et pâle. Ajoutez les oeufs un par un en fouettant bien entre chaque ajout. Ajoutez le yaourt et l'extrait de vanille.

Dans un autre saladier, mélangez tous les ingrédients secs: farine, poudre d'amande, levure, matcha, sel. Ajoutez les ingrédients liquides. Mélangez juste ce qu'il faut pour qu'ils soient incorporés. Enfin ajoutez la rhubarbe et les amandes que vous avez fait dorer. 

Versez la pâte dans des moules à mini cakes beurrés et farinés. Parsemez-les des amandes restantes. Faites cuire à 180ºC pendant 30 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette au centre d'un cake, elle doit ressortir sèche.

Laissez refroidir vos cakes sur une grille avant de les déguster avec une tasse de thé ou de café.